Où faire l’achat d’un anti puces pour chien ?

Quels sont les produits antiparasitaires pour chien ?

Les parasites concernent effectivement tous les êtres vivants à l’extérieur ou à l’intérieur de l’organisme du chien. La présence de ces micro-organismes sur l’animal peut vite engendrer des déséquilibres, mais aussi des maladies graves, voire mortelles. Il est donc important de les traiter.

Quels sont les parasites chez le chien ?

Nos compagnons canins sont des êtres sensibles et sujets aux attaques parasitaires de toutes les sortes. Et avant de faire l’achat d’antiparasite ou d’anti puces pour chien, il faudra d’abord savoir de quoi il s’agit vraiment. À vrai dire, il existe deux catégories de parasites : les parasites internes (endoparasites) et les parasites externes (ectoparasites). Les endoparasites concernent tous les organismes vivants au sein des organes ou des tissus de l’animal. On peut citer les êtres unicellulaires microscopiques, les vers plats, les vers ronds, etc. Ces derniers peuvent se loger dans le tube digestif, le sang, le poumon… Les ectoparasites quant à eux, concernent tous les petits animaux qui se nourrissent de sang sur la surface épidermique. Cela comprend les insectes (puces, poux, phlébotomes), les acariens (agents des gales cutanées, les tiques…) et les champignons. Tous ces micro-organismes sont fédérateurs de pathologies graves et nuisent considérablement à la vie du chien. Eczéma, anémie, maladie de Lyme, piroplasmose, dirofilariose… un tas de maladies peuvent survenir si l’animal n’est pas traité.

Comment déceler la présence du parasite chez le chien ?

Les parasites externes sont les plus faciles à déceler. Le plus souvent, l’animal souffre de démangeaisons et se gratte ou se lèche de manière très fréquente. Il aura tendance à se mordiller jusqu’à causer une plaie. D’autre part, il peut arriver que le chien perde ses poils à cause des irritations cutanées. D’un autre côté, certains parasites comme les poux laissent des traces de déjection sur le pelage. Pour les parasites internes, les signes sont particulièrement alarmants. On peut directement constater une perte de poids, de la diarrhée, des vomissements et autres troubles digestifs. On peut aussi constater des toux irrégulières, des symptômes de la présence de vers dans l’œsophage ou les poumons.

Les antiparasitaires présents sur le marché

Avant toute tentative d’achat d’antiparasitaires ou d’anti-puces pour chien, il est conseillé de prendre l’avis d’un vétérinaire. Celui-ci saura prescrire le traitement adapté. Néanmoins, pour les parasites externes, des solutions peuvent se préconiser. On peut utiliser :

  • Des sprays : solution à pulvériser sur le corps de l’animal ;
  • Des pipettes : substance concentrée à vider derrière la tête du chien ;
  • Des colliers antiparasitaires ;
  • Des shampoings ;
  • Des comprimés…

Bref, plusieurs solutions existent pour préserver la santé de votre compagnon canin. Et il ne faut pas oublier que le nettoyage régulier du chien est essentiel pour éviter la prolifération des parasites. Vous pouvez effectivement suivre des ateliers d’éducation publique auprès de certains professionnels pour mieux prendre soin de votre animal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *